19 juin 2007

Salon de la destruction

Dimanche après-midi, à Bagnolet, on se disait "mais c'est quoi tous ces hélicoptères?". Dans le coin ça brasse déjà pas mal dans les airs en temps normal mais là... Bon sang mais c'est bien sûr! Le Bourget! Le salon des machines de guerre qui volent. Oui, bien sûr, oui il y a aussi du civil. Qui n'en est pas moins néfaste pour la planète et les populations. Ainsi on pourra y suivre les derniers épisodes du duel-feuilleton Boeing-Airbus-je te tiens-tu me tiens-par la barbichette. De l'avis de tous les commentateurs assermentés, aviation civile ou militaire, cette année s'annonce en tous cas comme "un grand cru". Des milliards d'euros de retombées. Serge Dassault se félicitait aujourd'hui sur RFI de ses ventes passées et de celles à venir, en expliquant son succès par la qualité de ses produits, sans bien entendu indiquer que c'était aussi et surtout grâce à la permanence et même la recrudescence des guerres (je me refuse à parler de "conflits" ou de "crises") un peu partout autour du globe.

"L’armée de l’air participe activement au salon du Bourget 2007" peut-on lire sur le site du Ministère de la Défense (là c'est pareil, il y a déjà un moment qu'on ne dit plus Ministère de la Guerre, ni même des Armées, vous vous souvenez?). Activement? C'est le contraire qui serait étonnant. En attendant Euronaval ou Eurosatory, grand-messes "seulement" biennales des technologies de la mort, on pourra donc patienter en allant attraper un torticoli à mater les démonstrations spectaculaires des Rafales (Dassault - photo 1) et Eurocopter (EADS - photo 2), et autres Mig, F16 et F18.

Les affaires sont les affaires. Le très prudent Monde rappelait encore aujourd'hui que "depuis 2005, le total des dépenses militaires annuelles de la planète a de nouveau franchi les 1 000 milliards de dollars (1 204 milliards en 2006), retrouvant le niveau atteint au plus fort de la tension Est-Ouest, une période qui fut celle de l'âge d'or des régimes de contrôle des armements". Différents instituts de recherche "soulignent l'évolution alarmante que connaît la planète, qui, en 2006, a consacré plus de 2,5 % de son produit intérieur brut (PIB), soit 184 dollars par habitant (135 dollars en 2001), à des dépenses militaires. Celles-ci ont progressé de quelque 37 % depuis dix ans". Et, bien entendu, "les pays riches sont les principaux responsables de cette militarisation croissante : sur les 1 118 milliards de dollars déboursés en 2005, 707 milliards proviennent des membres du G8. Même si la comparaison a ses limites, le montant de l'aide globale au développement (106,8 milliards de dollars en 2005) souligne le caractère incantatoire des discours sur la solidarité internationale." Ben oui. Et ça rapporte combien, docteur?

Fillon a déjà fait le pitre au salon et Sarkozy y est attendu ce samedi, avec anxiété semble-t-il. Eh oui, car si MAM, avant de partir, a bien tout fait pour charger à bloc la loi de programmation militaire jusqu'à 2009 (le deuxième porte-avions etc.), il s'agit maintenant de préparer la prochaine, celle de 2009-2014. Alors les professionnels de la destruction sont nerveux et oscillent dans leur discours entre larmes, menaces et cocoricos: "Ce sera la première rencontre de Nicolas Sarkozy avec notre industrie (...), nous ferons part de nos problèmes aux plus hautes autorités de l'Etat" a déclaré le président du GIFAS (groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) Charles Edelstenne, en évoquant les "défis" du secteur, "la compétitivité et l'environnement pour lequel l'industrie accentue ses efforts de réduction des émissions de CO2 et de nuisances sonores". Ahah! Après les voitures vertes, les avions de l'espoir. Mais: "L'euro fort détruit nos marges, pour être compétitifs nous devons soit encore réduire ces marges soit délocaliser", a ajouté M. Edelstenne, par ailleurs PDG de Dassault Aviation. "Pour relever ces défis, l'Etat doit être à nos côtés, faire le choix stratégique de soutenir une industrie indispensable à l'économie de la France", a-t-il ajouté.

Oui, surtout que, on le sait, au rythme où vont les choses, le nombre d'avions en service devrait doubler d'ici à 2026 (trafic de passagers et de fret en croissance exponentielle constante de 5% par an en moyenne)... Les massacres lucratifs ET les émissions massives de CO2. Un bien beau salon! L'avion, civil ou militaire, vert écolo-propre ou gris camouflage, c'est carton plein! Ah, et puis il y a les hélicos, gros gros consommateurs-pollueurs, et puis...

Pour finir, rappelons juste pour l'anecdote - mais qui en dit long - que Mitterrand fraîchement élu avait pris grand soin en inaugurant en 81 ce même salon du Bourget de ne poser à côté d'aucun appareil militaire ou apparenté (ou alors à la limite en les repeignant de blanc et en les délestant de tout missile), afin de ne pas envoyer au "peuple de gauche" en plein élan une image qui aurait pu sembler trop hard, trop décalée. Ce qui n'a pas empêché la France de très bien se maintenir dans le peloton de tête des vendeurs d'armes de par le monde...


Sur le volet civil, concernant aviation et environnement, voici quelques liens fort documentés (et d'autant plus inquiétants!!):
  • Le rapport spécial du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), L'AVIATION ET L'ATMOSPHÈRE PLANÉTAIRE
  • Les actes du colloque de l'ADEME, "Quelles perspectives de réduction des émissions de CO2 dans le secteur des transports (route et aviation)" (septembre 2005)
(merci Aliz)

16 commentaires:

Archie a dit…

Hé oui Edgar, le salon de la mort fait toujours des heureux, que ce soit la mort décidée (à grands coups de machines de guerre)ou la mort tacitement programmée (à grands coups de rejets non contrôlés de CO2).
Que restera-til de tout ça ?
Et nous, à qui on a rien demandé, que restera-t-il de nous ???

edgar a dit…

A nous il nous incombe d'être le grain de sable (ou de sel?) dans la machine... salut à toi Archie!

grain_de_sel a dit…

Tu fais un peu le grand écart en passant de l' Utopie de Fourier au salon du Bourget !
Et entre les deux, je me demande où est ma place , mon possible , mon accessible, mais aussi mon "autorisé" ?
( ai-je le droit d’aimer voyager , suis-je autorisée à utiliser les transports aériens ? question pour Aliz !)

Entre cette vision apocalyptique que tu nous proposes , n'y - a -t-il pas un espace où l'espoir est permis ,où l'individu ( le citoyen , l'humain ) peut s'autoriser à se sentir utile ?
La paranoïa voire la schizophrénie me guettent , il faut que je me reprenne !

Tu t'appuies sur des chiffres révélateurs d'une situation alarmante pour l’environnement, dramatique pour l’instabilité géopolitique de notre monde, ( je ne placerais certainement pas les deux problèmes au même niveau d’urgence) et les dénonciations que tu portes sont sans appel;
dans ces rouages dévastateurs , un grain de sable, et encore moins un de sel , bien plus insipide que son nom le porte à croire, n'y peuvent pas grand chose ...

mais entre la dénonciation , la contestation d’une part et l’utopie qui pourrait nous inciter à fuir ce monde et à s’inventer un microcosme confortable, n’existe-t-il pas une marge de manœuvre où chacun peut avoir un rôle respectable et déterminant à tenir :
avec ce qu’il est : ses désirs , ses talents , ses élans de vie et de bien être à partager ,
avec ce qu’il a comme capacités à s’insurger devant l’inacceptable , à fédérer autour de lui des mouvements porteurs de progrès tangibles ;

Puiser dans l'enthousiasme de l'utopie le dynamisme nécessaire à l'action ,

Combattre les injustices, promouvoir la paix,
Etre ensemble de fervents militants de la non-violence et de la paix..
J'accorde une place prépondérante dans ce domaine à la pédagogie,
(c'est ma marque de fabrique !)

Je troquerai volontiers le salon de la destruction contre celui de l’espoir ;
Je suis sûre qu’il y a tout autant de chiffres à sortir et d’évènements à relater porteurs d’espérance …
D’ailleurs, ici même, aussi abscons qu’ils soient , on devine la portée de certains témoignages ;
tout comme ailleurs, chez Archie …

pour ma part , faute de phalanstère, je vais rejoindre ma place …
sur mon lieu de travail d'abord , puis dans ma "famillière" , expression favorite de ma mère quand elle parlait des siens ..
avec mes petits compromis , mes petits arrangements : de la compromission ?
c’est pas tous les jours simple !

un autre lien : http://www.obsarm.org/
"La paix, clef de voûte du développement..."
sur le site du CDRPC ( Centre de Documentation et de Recherche sur la Paix et les Conflits )
Rien que ce titre …

Bon week-end !
Grain de sel

aliz a dit…

salut GDS,

un peu dans la continuité, je voulais signaler un entretien avec Jancovici sur comment taxer le gaz carbonique :

« Le porte-monnaie nous poussera à la vertu »

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/261835.FR.php

à propos des droits et des autorisations, il me semble que c'est à chacun de voir, seul maître à bord...

Rosalie a dit…

L'innacceptable :

Lu sur le site de Libé : « Un pont en Amérique ne devrait tout simplement pas s'effondrer» a estimé le sénateur du Minnesota Amy Klobuchar. Un avis que partagent de nombreux observateurs. »

D'après D., il l'aurait entendu, vu sur BFM un américain, qui? dire qu'un tiers du fric, le budjet engagé, qu'a coûté la guerre en Irak aurait pu servir à reconstruire combien de ponts? C'est où le Minnesota ? Dans « Route One, USA », on voit des coins bien pourris. Témoignages de Jenny aussi. L'arrière cour de l'Amérique, double emploi sur fond de crise industrielle, suburbs sans horizon, ni limites... Sa mère habitait près des usines Camel, là où un sérial killer guettait les clients des stations services la nuit...

aliz a dit…

oui, j'ai aussi eu vent de ce montant de je sais plus combien de milliards de dollars nécessaires à la rénovation des autoroutes et ponts aux States qui correspondrait à 30% du fric englouti dans la guerre en Irak.

Ce genre de comparaisons est toujours frappante, un peu comme si on s'amusait chez nous à calculer le nombre de travailleurs sociaux, d'infirmières, d'enseignants supplémentaires, etc. qu'on pourrait nommer si on économisait en ne construisant pas le deuxième porte-avions, par exemple.

Pourtant dans la pratique chaque ministère a son budget et difficile de dire j'enlève là pour remettre ici, dans l'état actuel des choses du moins... d'autant que la Défense aura toujours les faveurs de l'Etat, même si les militaires pleurnichent depuis des années qu'ils sont moins aimés qu'avant...

Je repensais au Bourget. Les Khadafi n'auront eux même pas eu besoin de s'embêter à mater les démonstrations de Rafales puis à gober des petits fours backstage pour voir leurs contrats avancer. Des émissaires spéciaux les leur apportent à domicile, sur un plateau d'argent. Privilège des grands de ce monde, à n'en pas douter...

joker-x a dit…

Désolés pour le copier-coller un peu rapide, surtout pour ceux que rebutent le code source (c'est comme tout, il ne faut pas en abuser. Ed, si tu peux supprimer mon commentaire précdent...):

Pour mémoire

Rosalie a dit…

On n'est plus dans le vent mon pauvre Edgar. Prenons exemple sur Libé Libé, rentrons dans le rang et nous auront droit aux félicitations et aux encouragements : « Que "Libé", un bastion de la gauche soixante-huitarde, se départisse de son traditionnel antimilitarisme primaire, c'est la marque d'un changement d'époque. Mieux vaut tard que jamais. Toutefois, messieurs de Libé, il vous reste beaucoup de chemin à parcourir avant que votre retournement de veste soit analysé comme autre chose qu'une tentative de récupération. »

Moi-aussi je découvre. Pour les maniaques du défilé et de la gachette :

Anonyme a dit…

le lien :


Secret Défense
Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger.

Repos !

Adèle a dit…

De nouveaux galons pour Libé

Son blog n'existait pas quand tu as publié ton reportage. Sympa non? T. dirait qu'avec une bonne ... dans le cul, ça irait mieux, mais bon... Et toi, gamin tu jouais à quoi?

edgar a dit…

Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera épargné! C'est assez hallucinant. Pendant quelques instants j'ai cru à un canular ou à un projet littéraire, mais non. Dommage que les commentaires soient modérés, effectivement. En même temps, comme "Le Pacha" le recommande lui-même: " Vous savez ce qu'il vous reste à faire: parlez en autour de vous !" Bien reçu mon lieutenant!

Pour le moment j'ai surtout navigué sur les liens, dont certains sont vraiment savoureux, par exemple l'ADefDroMil... késako? L'Association de Défense des Droits des Militaires.
ADefDroMil

Où l'on y apprend que les militaires sont plus souvent quittés par leurs femmes que la moyenne masculine nationale, que leurs épouses lorsqu'elles ne les quittent pas sont plus longtemps au chômage que les autres femmes, que c'est bien souvent la seule solde qui fait vivre toute la petite famille, qu'ils sont privés de liberté d'expression (le savaient-ils avant de s'engager?), etc. etc.

Pendant la campagne, Ségolène Royal avait déjà lancé de vibrants appels pour dénoncer cet état de fait insupportable en promettant, si elle était élue, de remédier à tout cela et de vraiment faire quelque chose pour toutes ces familles de militaires scandaleusement abandonnées par l'Etat, cet ingrat notoire. Morin aurait-il lui pris toute la mesure du désastre?

L'édito du 13 juillet sonne ainsi l'alarme, limite rebelle:

"... le plus souvent frappé d’une couleur politique bien affirmée, le chef militaire de haut niveau, nommé en conseil des ministres, n’a en réalité pas plus de pouvoir qu’un aide de camp sous l’Empire. Son avenir est davantage lié à sa soumission qu’à son appréhension des problèmes. Ainsi, son charisme, son pouvoir de conception et de commandement constituent des pénalités rédhibitoires pour accéder aux toutes dernières marches du temple de la pensée unique..." peut-on lire entre autres choses...

A lire aussi:
La France expulse aussi ses Légionnaires

un scandale, on vous dit.

aliz a dit…

attendez, attendez, on n'est pas au bout de nos surprises, de fil en aiguille (de galon en baïonnette?) je tombe sur un forum "destiné aux femmes qui partagent leur vie avec un militaire".

MILIFAMILI

"Bienvenue chez vous FEMMES DE GUERRIERS!" est la devise des lieux.

"Nous avons 207 membres enregistrés
L’utilisateur enregistré le plus récent est louloute.

Nos membres ont posté un total de 47830 messages dans 1159 sujets".

D'aucuns rétorqueront qu'il n'y a pas là de quoi s'extasier et qu'après tout ces dames ont leur vie, comme tout le monde. Ouais, sauf qu'elles doivent effectivement se sentir bien délaissées (les "chéris" depuis X mois en Afghanistan ou Côte d'Ivoire - et le tien il rentre quand?), ça pullule de liens vers des sites de rencontres en tous genres...

Malheureusement pour avoir accès à la plupart des rubriques:

BAVARDAGES
NOS VIES (Les chéris absents, L'armée…)
DETENTE (Vos passions, Bons plans, Evasion, Vidéos & Images marrantes…)
COIN CUISINE (Apéritifs, Sauces…)
BRIC A BRAC

il faut s'inscrire. J'y pensais sérieusement, mais j'ai lu le règlement et évidemment c'est modéré, alors... Dommage, d'autant que dans le livre d'or, A. le dit tout net:

Sujet: Le meilleur
Mar 3 Juil - 0:32

"Des forum destinés au femmes de guerriers il y en a beaucoup, mais c'est de loin celui que je préfere...

C'est le meilleur, la preuve avant j'étais inscrite sur plusieurs forum, et tout naturellement, j'ai delaissé les autres pour venir bavarder avec vous ici..."

C'est vrai que sur le "fofo" l'ambiance a l'air sympa. Ainsi lorsqu'une visiteuse s'inquiète:

"je viens m'incruster et j'espère que ce n'est pas grave si mon homme n'est pas dans l'armée mais la gendarmerie"

on la rassure immédiatement:

"on a rien du tout contre les femmes de gendarme..."

bienvenue

tit72 a dit…

en reponse a aliz !!! quand on lit quelques choses on le fait correctement !!!!
et oui ce forum est loin d' etre ce que tu pense !!! un forum d'entraide et de soutiens entre femme de mili !!! oui elles sont souvent seule et faut dire qu'elles ont bien du courage !!!
tous comme bcp de femme qui se retrouve seule durant des mois ( femme de routier ou de commerciaux !! ) alors s'il te plais avant de critiquer ouvre mieux tes yeux et ton cerveau lis les choses avec le sens qu'elles ont pas avec celui que tu veut leur donner merci !!!

Anonyme a dit…

avant de juger regarder comment vivent ses femmes.
Elles ne sont pas plus malheureuse qu une epouse de pompier,routier...
Elles ont créé ce forum je pense c est juste pour dialoguer avec des epouses qui vivent dans les memes conditions.

tit72 a dit…

oui je pnse tous simplement que c' est cela un forum ou elle vivent les mm choses des absence des angoisses !!!!! et il doit surement exister des forums de soutiens pour ces femmes de pompiers etc ...
je ne vois pas ou est le mal la dedans mais bon ..

Anonyme a dit…

aliz: réfléchis avant de parler...

je fais partie de ces femmes dont tu parles...

et je ne comprends pas ton commentaire... il est infondé!

As tu lu quelques posts?

ah ben nan suis-je bête... il faut s'inscrire et comme le forum est modéré...

ton propose laisse penser que si ce fofo n'était pas modéré, tu aurait été ouvertement désagréable avec nous?

sais-tu vraiment combien il est difficile de vivre des mois seules, avec les enfants, les pannes de voitures... et j'en passe et des meilleures?

Bien sur que non tu ne sais pas, sinon tu ne te serais pas permis ce genre de propos envers nous...

je te rapelle que nous sommes des femmes de militaires
nous aimons nos hommes
nous les soutenons à 300pour100
et oui, quand ils sont partis, ils nous manquent...

tu as un problème contre les décomptes que nous faisons?

j'espère que la prochaine fois tu réfléchira avant de parler...

j'allais dire une petite chose méchante à ton égard, mais je préfere m'abstenir et ne pas me rabaisser à ton niveau qui ne dois guère éxcéder le niveau 0...

bonne soirée

DE CES NOTES PRISES DANS LES MARGES DES LIVRES ET D'AUTRES CHOSES ENCORE...